Une restructuration territoriale directement issue d’un diagnostic partagé

Nom de la collectivité : Communauté de communes des Bastides du Val d’Arrats

Statut de la collectivité : Communauté de communes

Thématique : Participer

Située à l’est du Gers, à 1 heure de Toulouse et 30 mn d’Auch, la communauté de communes des Bastides du Val d’Arrats (3799 hab) s’est constituée en 2004 à la suite du diagnostic territorial de ses 15 communes, constitutives du Canton de Mauvezin, engagé à l’initiative de son Conseiller Général.
Le tourisme « vert » et l’agriculture sont alors les deux activités du territoire, confronté aux problèmes de la ruralité : des communes aux faibles ressources financières, vieillissement de la population, perte de services et de commerce, faiblesse de la diversité économique, perte d’identité, insuffisance de logements pour répondre à la demande de nouvelles populations travaillant dans l’aire toulousaine et augmentation du prix du foncier.
Forts d’un patrimoine naturel de qualité, c’est à l’ensemble de ces constats que les acteurs locaux ont souhaité répondre, dans le cadre d’un diagnostic partagé.

La synthèse des perceptions du territoire par sa population a notamment souligné :
-  un manque d’informations sur le territoire,
-  une perception différente du territoire par les nouveaux arrivants de plus en plus nombreux,
-  un manque de coopération intercommunale,
-  un besoin d’ouverture du territoire au renouvellement de ses perspectives de développement,
-  une demande de services à la personne (accueil des nouveaux arrivants, petite enfance, personnes âgées, notamment),
-  une insuffisance d’offre immobilière (logement et entreprises).

L’Agenda 21, directement issu de ces constats, a constitué l’élément déclencheur de la création de la Communauté de communes des Bastides du Val d’Arrats, regroupant 2 anciennes communautés de communes, et le cadre fédérateur de son projet territorial.
Il s’inscrit en outre dans le projet plus large du Pays Portes de Gascogne constitué en 2004, accompagnant la dynamique de l’Aerospace vallée et bénéficiaire d’un programme Leader +.
L’ensemble de son programme d’actions tend à répondre de façon structurante aux faiblesses identifiées dans le diagnostic partagé.

Assurer l’appropriation du renouvellement des perspectives territoriales

Organisation d’une dynamique partenariale
La Création de la Communauté de communes, l’organisation d’une dynamique intercommunale, l’étroite coopération entre acteurs subsidiaires (Communauté de communes, Pays, Conseil Général, Conseil Régional, Etat, Europe) et mutualisation des moyens (Communauté de communes, associations locales, MSA - ex : mobilisation participative à l’analyse des besoins sociaux, CAF, CCI....) sont des points déterminant de l’Agenda 21.
Cette mobilisation des partenaires est directement orientée au service de l’appropriation du territoire intercommunal et son projet par le plus grand nombre, et des réponses aux attentes exprimées par la population.

Faciliter l’appropriation du territoire, du projet intercommunal, et des services proposés

Rédaction et diffusion d’un guide à l’intention des nouveaux arrivants (2006)
Après un recueil exhaustif des informations relatives aux services et acteurs du territoire, ce guide présente :
-  Les atouts et faiblesses du territoire,
-  Les compétences précises de la CC,
-  L’agenda 21 : l’historique de sa construction, les enjeux, les objectifs, des exemples d’actions en cours,
-  Le Pays des Portes de Gascogne et la coopération engagée entre la CC et le Pays,
-  Les services présents sur le territoire : services publics sociaux, santé, transports, scolaires, loisirs et garderie, services d’accompagnement au retour à l’emploi, formation, contacts utiles à l’extérieur du territoire,
-  La liste des entreprises, artisans, commerçants et des associations,
-  Les équipements sportifs, socio culturels et de loisirs, Le calendrier des manifestations locales, et des marchés,
-  Le patrimoine historique du territoire, les curiosités, les artisans d’art,
-  Les adresses gourmandes (restaurants, ventes directes..), les hébergements touristiques,
-  Les 19 circuits de randonnées (180 km), les 7 circuits VTT,
-  Une présentation historique de chaque commune.

Rapidement épuisé, ce guide a permis d’alimenter les rubriques du site web de la Communauté de communes Guide d’itinéraire de découvertes des paysages et de l’environnement en portes de Gascogne (mutualisé avec le Pays)
Réalisé par une association de randonnées pédestres, de nature et découverte, après un important travail de collecte d’informations auprès des acteurs locaux (associatifs, institutionnels, ..), ce guide est un support d’information aux sentiers de randonnées (compétences Communauté de communes). Il valorise sur un circuit de 23 km, traversant 4 communes de la Communauté de communes, la richesse des milieux naturels « ordinaires » du territoire, (rivières et prairies humides, plateaux calcaires, biodiversité de la faune et des essences végétales locales...) leur évolution, leur mise en perspectives paysagères, leur fragilité et les risques de banalisation, ainsi que patrimoine bâti.

Répondre aux besoins sociaux :
-  Un transport à la demande a été organisé,
-  Création d’un service de portage de repas à domicile,
-  Soutien à une initiative associative d’analyse participative et de réponses aux besoins sociaux,
-  Mise en œuvre du SPANC (délégation)

Renouvellement des perspectives économiques :
Dans le cadre de l’ouverture locale, traditionnellement rurale, aux besoins du secteur économique, avec l’appui du Pays, et en relation étroite avec la CCI et la CMA, lancement d’un programme en 2008 :
-  Identification des besoins,
-  Inventaire du foncier et de l’immobilier,
-  Qualification des zones,
-  Recueil des attentes des entreprises en termes d’animation économique,
-  Appréciation opportunité OMPCA et GPEC territoriale.
Mise à disposition du Télécentre « Soho Solo »

Gains collectifs :
Accueil, dans les locaux de la Communauté de communes, d’un des 8 télécentres de travail « Soho-Solo », proposés par la CCI dans le cadre d’un programme d’aide à celles et ceux qui, en milieu rural, travaillent pour partie à leur domicile. (Programme Soho Solo des régions rurales de l’espace atlantique : de l’Irlande au Portugal). Espace professionnel pourvu des techniques de communication mis à disposition des « solos », cette offre permet de rompre l’isolement, de recevoir clients et fournisseurs, et de bénéficier des aides à l’installation (mise en réseau, annuaire des solos, rencontres professionnelles, formation...
Mutualisation des moyens et optimisation des fonds publics
Valorisation des initiatives associatives
Mobilisation de la population pour la réussite du projet territorial « La participation des nouveaux résidants à l’élaboration de l’Agenda 21 a incontestablement changé notre perception du territoire et des besoins. Cet exercice, riche d’enseignements, s’est révélé très mobilisateur des énergies locales. »
Promotion de la connaissance des milieux naturels et sensibilisation à la fragilité de la biodiversité locale ;
Diffusion d’informations créatrice d’un sentiment d’appartenance à un territoire, à ses atouts et faiblesses, et à une communauté de projet ;
Attention particulière à la cohésion sociale (anciens/nouveaux, séniors isolés, intégration du tissu associatif à la mise en œuvre du projet...) ;
Valorisation des engagements participatifs.